A propos


Notre cerveau, c’est 100 milliards de neurones… Et même un peu plus. Plus de 1000 milliards de synapses, ces connexions qui permettent aux neurones de communiquer entre eux. Presque 700 milliards de cellules gliales de soutien au tissu cérébral… Enfermé dans une boite crânienne inextensible, condamné à se replier sur lui-même pour se développer, la surface de son cortex atteint 1.60m². Un tout petit organe, seulement 3% de notre poids, mais qui pompe pourtant 20% de notre énergie !

Le cerveau est l’origine de toutes nos pensées, de toutes nos émotions et de tous nos sentiments. Il est ce qui nous permet de voir le monde, de l’entendre, de le sentir. Seul, il ne peut rien. Sans lui, nous sommes morts.

Le cerveau nous a toujours été mystérieux. Des millénaires de questionnements à propos de son rôle, de son fonctionnement et de ses dysfonctionnements. Car notre cervelle, aussi belle mécanique soit-elle, peut s’enrayer, et remettre en cause nos conceptions les plus solides.

Nos connaissances sur sa structure et son fonctionnement grandissent chaque jour un peu plus. Nous arrivons aujourd’hui à savoir comment il arrive à voir, parler ou lire. Et pourtant, les questions que l’on se pose aujourd’hui sont pour certaines tout autant semblables à celles que l’on se posait hier : qu’est-ce que la conscience ? Comment est-elle représentée dans notre cerveau ?

Nous avons aujourd’hui des outils nouveaux pour tenter d’y répondre.

Je vous propose une immersion dans le milieu fascinant des neurosciences, qui ont cela de particulier qu’elles touchent aussi bien aux sciences sociales ou à la philosophie qu’à la biologie et la médecine.

1 commentaire:

  1. Bonjour,peut-être serez-vous intéressé par ce blog :

    l'illusion de l'ego

    http://illusiondelego.blogspot.fr/

    Il est écrit à partir de quelques livres de neurosciences :

    " Comment le cerveau crée notre univers mental"
    Chris Frith, neuropsychologue, édition Odile Jacob, 2010

    "L'hippocampe et l'amande: récits d'un neuropsychologue"
    Paul Broks, éditions de l'Olivier, 2006

    Cordialement

    RépondreSupprimer